18 C
Casablanca

Le cartable unique

16 janvier 2021-

CHRONIQUE-

Ce matin, je me taille la barbe dans la salle de bain. Je le fais toujours en observant la barbe de Benzema, ou de Messi, affichée sur ma tablette. J’alterne. Ma femme, pas loin, lit un article sur Fissa3. Nadia. Je l’aime. Ma tendre épouse. Elle parcourt un papier de la journaliste Ikram Bakhtali : « ...le Ministre Amzazi souhaite revenir au manuel unique à l’école… » J’ai failli me couper, la lame ayant vacillé sous la lumière socratique qui tombe drue sur moi ! « Quoi? Répète« , je demande. Et ma douce moitié, du tac au tac: « Tu n’entends pas quand je parle? » Et moi: « Si, si, hbiba, juste que le sujet m’interpelle.« 

Je sors dans la rue, le Tramway de 09.00 du matin m’attend. Je vois des enfants avec des cartables de Sisyphe. L’un d’eux, fils du voisin, se tord sous le poids. C’est lourd un cartable d’élève. Il est lourd car le cartable cache une partie du savoir de l’humanité. C’est immense. C’est plusieurs millions de vies, ou des milliards. Et lui, le petit Gavroche, plié sous la tourmente, trainant son boulet, allant à l’école tant bien que mal, sa personne d’abord et ensuite la masse noire derrière. C’est comme ça. Je les vois tous les jours. Je suis professeur dans un lycée privé. Je sais de quoi il en retourne. Je les aperçois, ces bambins et ados boutonnés qui remorquent les cartables. A 8 heures, je vois des cartables descendre de la voiture, puis il y a les enfants qui sautent et tirent l’objet. Amzazi a raison. Faut le dire, c’est dur d’être un élève marocain. Les manuels, les livres d’exercices, les classeurs, les cahiers, la grosse trousse, les deux langues AR et FR, le sandwich de midi, les romans en lecture suivie, et j’en passe!

Je monte dans le Tramway, mais mon esprit vagabonde. Je dois aller voir monsieur Amzazi. Je l’aime bien en plus. Dans le Tram, je salue de loin Nadia l’infirmière, et un autre ami régulier. J’ai une idée de génie. Je dois l’exposer à mon pays. J’AI TROUVE LA SOLUTION DU MYTHE DE SISYPHE chez les écoliers. Ca m’est venu comme ça, ce matin, avec la barbe que je taillais. Le Ministre est un homme de dialogue. Il va m’écouter, c’est sûr. Je vais lui proposer quelque chose de mieux que le manuel unique. Et oui. Pourquoi pas une tablette d’écolier avec tout le savoir du monde. Ca pèse 500 grammes. C’est le futur. Nous avons un constructeur marocain de tablettes. Un contrat national entre l’Education et le constructeur. La tablette sécurisée, sans internet, ni navigateur. Juste tous les manuels, tous les romans, tous les cahiers d’exercices, toutes les langues. Imaginez un tel marché pour le constructeur. Je suis sûr qu’il fera un prix à Amzazi. Disons, 200 dirhams la tablette et le contenu. C’est moins cher qu’un cartable. Les enfant seront heureux. Ils auront tout dans une belle tablette de 14 pouces. Imaginez tout ce que peuvent faire les profs, comme moi, si leurs élèves ont un cartable numérique. C’est le rêve. Le Maroc augmentera les statistiques des enfants doués.

Je descends à Abdelmoumen, pour me détendre les jambes. Des pigeons volent. Les gens sont masqués mais heureux. Je pense à mes petits oisillons de l’école. Je dois aller voir monsieur le Ministre. Je me présenterai à lui comme un serviteur de l’école, et de la transmission. Il m’écoutera sans doute. Mon projet est viable. Pas cher. Ca ferait tourner le secteur high-tech qui cherche à s’installer durablement chez nous. On pourrait aussi proposer le manuel numérique marocain aux pays frères d’en bas, en Afrique. Ca serait sympa. Les éditeurs des livres scolaires seront obligés -enfin- de faire le saut quantique vers le html, et la technologie. Je vous tiendrai au courant de ma démarche citoyenne. Peut-être que quelqu’un de l’entourage de monsieur Amzazi va me contacter bientôt, pour mon idée géniale. En attendant, ce soir je vais en parler à Salma.

Brahim Bouhlal

De la même rubrique

من نفس القسم

En direct

Ne bravez pas le danger! Casa Tramway se mobilise pour la sécurité routière

Casa Transports S.A., NARSA et RATP Dev Casablanca lancent une campagne de communication d’envergure afin de promouvoir, auprès des citoyens, le respect de la...

Casa Transport, RATP DEV et Narsa signent une convention dans la sécurité routière

17 février 2021 L’Agence Nationale de la Sécurité Routière NARSA, Casa Transport SA et RATP DEV Casablanca ont signé mardi 16 février une convention cadre...

Rotary Club Casablanca Anfa organise un webinaire sur la vaccination

10 février 2021- Le Rotary Casablanca Anfa se joint à l’effort collectif de sensibilisation en faveur de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19. Dans...
S'inscrire à la newsletter

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Fissa3 N°12
Fissa3 N° 11
Fissa3 N°10
Fissa3 N°9
Fissa3 N°12
Fissa3 N° 11
Fissa3 N°10
Fissa3 N°9
فيساع رقم 3
فيساع رقم 3